Martine Jaquemet


Le mariage vertigineux de la Violence et de la Tendresse

Il y a dans les œuvres de Martine Jaquemet  des masses et des volumes qui ont le poids et la légèreté des planètes dansant dans le ciel.  Les surfaces s’approfondissent, la toile se feuillette, nous remontons vers les plus lointaines périodes géologiques à travers les moindres couches de peinture. Le geste pictural et le travail plastique tendent ici à dévoiler la démesure et la violence du monde  - qui en font sa terrible beauté-, mais  l’artiste parvient en même temps à conférer à ses œuvres une physique de la douceur, une chimie de la tendresse. Dans son jardin les monstres se dévorent sous forme de fleurs.

Lucien Giraudo